Retour

Source de khayyam.tex

Fichier TeX
\documentclass[%
ps,
%nocolorBG,
colorBG,
slideColor,
%slideBW,
%draft,
%frames
%azure
%contemporain
%nuancegris
%troispoints
%lignesbleues
%darkblue
%alienglow
autumn
]{prosper}
\title{Omar Kh\'ayy\'am}
\usepackage[applemac]{inputenc}
\usepackage{amsmath}
\begin{document}
\begin{slide}{Omar Kh\'ayy\'am}
\scalebox{0.4}{\includegraphics{khayyam.eps}} 
\parbox{7.6cm}{
\begin{center}{\color{white}
    Poète et mathématicien persan\\
    \small 1048 (Nishapur) -- 1122 (Nishapur)}
\end{center}}
\end{slide}

\begin{slide}{Omar Kh\'ayy\'am}
    L'activité mathématique~:
    \begin{scriptsize}
	\color{white}
    \begin{itemize}
        \item  Dans {\it Les démonstrations de problèmes algébriques}, il classifie
	les équations cubiques et donne une construction des solutions positives à l'aide 
	d'intersections entre coniques et cercles. Il pressent ainsi leur non-constructibilité 
	à l'aide de la règle et du compas.
        \item Dans le {\it Traité sur quelques difficultés des définitions 
        d'Euclide}, il établit 
	de façon incidente des propriétés des géométries {\it non-euclidiennes}.
         \item Il a calculé avec beaucoup de précision la durée de l'année moyenne : 
	 $365.24219858156$ jours, la mesure actuelle est de $365.242190$ jours.
	 \item etc.
    \end{itemize}
    \end{scriptsize}
\end{slide}

\begin{slide}{Omar Kh\'ayy\'am}
    \parbox{6.5cm}{\includegraphics{khayyam.1}}
    \parbox{5cm}{\color{white}%
    {\tiny
	Pour résoudre l'équation du troisième degré~: 
	$$x^3+a^2x = b$$
	-- trace la parabole d'équation $x^2=ay$\\
	-- trace le cercle de diamètre $OA = b/a^2$ sur
	l'axe des abscisses.\\
	-- repère le deuxième point d'intersection $P$ entre
	le cercle et la parabole\\
	-- projette le point $P$ sur l'axe des abscisses en $Q$\\
   }
   \scriptsize La solution est la distance $OQ$.\vfill
   }
\end{slide}

\begin{slide}{Omar Kh\'ayy\'am -- Quatrains}
  \color{black}\textsc{XXIX}\\\color{white}
  Personne ne peut passer derrière le rideau qui cache l'énigme~;\\
  Nul esprit ne sait ce qui vit sous les apparences.\\
  Sauf au c\oe ur de la terre, nous sommes sans asile\ldots\\
  Bois du vin~!.. Ignores-tu qu'à de tels discours il n'y a pas de fin~?\\[1mm]
   \color{black}\textsc{LIV}\\\color{white}
  Ce que la plume a écrit ne change jamais~: \\
  S'en désoler ne procure qu'une tristesse profonde~;\\
  Même en subissant l'angoisse toute ta vie,\\
  Tu n'ajoutes pas à celle-ci une goutte de plus.\vfill 
\end{slide}

\begin{slide}{Omar Kh\'ayy\'am -- Quatrains}
  \color{black}\textsc{LVII}\\\color{white}
  Ceux dont les croyances sont basées sur l'hypocrisie\\
  Veulent faire une distinction entre l'âme et le corps.\\
  Moi, je sais que le vin seul a le mot de l'énigme\\
  Et qu'il donne conscience d'une parfaite Unité.\\[1mm]
  \color{black}\textsc{CXXI}\\\color{white}
  Jeunes, nous avons quelques temps fréquenté un maître,\\
  Quelques temps nous fûmes heureux de nos progrès;\\
  Vois le fond de tout cela~: que nous arriva-t-il~?\\
  Nous sommes venus comme de l'eau, nous sommes partis comme le vent.\vfill
\end{slide}

\begin{slide}{Omar Kh\'ayy\'am}
    Sources : 
    \begin{itemize}
        \item  
	{\tiny\href{http://www-history.mcs.st-andrews.ac.uk/history/Mathematicians/Khayyam.html}
	{{\green http://www-history.mcs.st-andrews.ac.uk/history/Mathematicians/Khayyam.html}}}
        \item  \color{white} Les quatrains d'Omar Kh\'ayy\'am -- {\it Éditions IVREA, Paris} -- 1992
    \end{itemize}
    \vspace{2cm}
    \begin{flushright}
        \begin{tiny}
            Composé avec la classe \href{http://prosper.sourceforge.net}{{\green Prosper}} de \LaTeX\\
	    6 Janvier 2001\\
	    Jean-Michel Sarlat\vfill
        \end{tiny}
    \end{flushright}
\end{slide}
\end{document}